Belgique messe 03.
Histoire
Francophonie
VedetteDéfinition
messe (dire ~) (loc. verb.)

Fam. Dire la messe.

Qui est-ce qui va dire messe, maintenant que notre curé est parti ?

[État des données: en cours]
Origine
Maintien d'un lexème, d'un syntagme, d'une expression (avec son sens) du français ancien.
Français de référence
Remarque(s)
Cet emploi diffère du fr. de référence par l'absence de déterminant défini, survivance d'une construction attestée en ancien français et que l'on observe aussi dans les parlers romans de la Wallonie.
Le français en usage en Belgique francophone se distingue du fr. de référence dans un certain nombre de constructions. Ici, le déterminant est absent, alors qu'il est présent en fr. de référence.
C'est également le cas dans les constructions suivantes: de commun accord, aller à communion/à messe/à selle, sur base de, bouteille à encre, cahier de charges, être à charge de qqn, donner cours, être/mettre/rester/tenir/se trouver à disposition de qqn, sous eau(x), finir carrière, finir journée, pour gouverne, avoir idée de, après journée, travailler à journée, aller à messe, revenir de messe, servir à messe, sur pied d'égalité, sur pied de guerre, x [heure] moins quart.
#BE-2711