Belgique quart 03.
Renvois
Histoire
Francophonie
VedetteDéfinition
quart (une heure moins ~, deux heures moins ~, etc.) (loc. nom.)

Une heure moins le quart, deux heures moins le quart, etc.



[État des données: en cours]
Renvoi(s) onomasiologique(s)
après quatre heures; en dehors des heures; après mes/tes/ses heures; une heure quart; midi/minuit quart; une heure moins quart; midi/minuit moins quart
Origine
Innovation lexématique, syntagmatique, phraséologique à partir du français de référence.
Français de référence
Remarque(s)
Ces locutions se caractérisent par l'absence du déterminant défini, lequel est présent en fr. de référence : une heure moins le quart, midi moins le quart, minuit moins le quart.
Le français en usage en Belgique francophone se distingue du fr. de référence dans un certain nombre de constructions. Ici, le déterminant est absent, alors qu'il est présent en fr. de référence.
C'est également le cas dans les constructions suivantes: de commun accord, aller à communion/à messe/à selle, sur base de, bouteille à encre, cahier de charges, être à charge de qqn, donner cours, être/mettre/rester/tenir/se trouver à disposition de qqn, sous eau(x), finir carrière, finir journée, pour gouverne, avoir idée de, après journée, travailler à journée, aller à messe, dire messe, revenir de messe, servir à messe, sur pied d'égalité, sur pied de guerre.
Francophonie
Commentaire(s) intrazone
Également employé au grand-duché de Luxembourg.
Renvoi(s) aux autres zones francophones
Également employé au Québec, au Burundi et à Madagascar.
#BE-2894