Maroc caïdat 02.
3 citations
Commentaires
Renvois
Histoire
Francophonie
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
VedetteDéfinition
caïdat (n. m. et n.) [API] Cliquez pour entendre la prononciation.

Locaux, bâtiments où sont installés les services dirigés par un caïd.



[État des données: avancé]
Variante(s) graphique(s)
kaïdat
Citation(s)Référence(s)
Construction d'un nouveau caïdat à Sidi Mokhtar dans la province de Marrakech.1993, Le Matin du Sahara, 28 janvier.

[presse, journaux, périodiques]
C'est pourquoi, maintenant, les habitants d'El Quarya "meublent" les couloirs de la caïdat de Sidi Bennour.1995, Libération, 7 novembre.

[presse, journaux, périodiques]
Nous avona appelé au secours à la kaïdat et à la RAD.1996, L'Opinion, 28 janvier.

[presse, journaux, périodiques]
Commentaire linguistique
Terme employé assez fréquemment à l'écrit surtout par les intellectuels. Quoique attesté dans les dictionnaires du français standard, caïdat est d'un emploi beaucoup plus rare en France qu'au Maroc.
Dérivé(s), composé(s) et mot(s) de même famille
caïd; caïdal, e; caïdaliste; supercaïd; tente caïdale;
Renvoi(s) onomasiologique(s)
baladia; caïdat; makhzen; mokataâ; préfecture; province; wilaya;
Origine
Innovation lexématique, syntagmatique, phraséologique à partir de l'arabe dialectal.
Historique
Terme hybride dérivé de caïd + suffixe at, "juridiction d'un caïd". Attesté en français de référence à la fin du XIXe siècle (voir FEW, 19, 79b, TLF, RobHis, NasserLex).
Étymon du FEW
caïdat
Français de référence
Réalité propre
Emploi qui réfère à une réalité propre au pays ou à la région de la variété de français, ou qui en provient.
Mot particulier
Emploi particulier par son statut (registre d'emploi, domaine d'emploi, fréquence relative ou connotation).
#MA-411448