Maroc chef 01.
4 citations
Commentaires
Renvois
Histoire
Francophonie
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
VedetteDéfinition
chef de quartier (loc. nom.)

(Expression vieillie) Représentant de l'autorité dans un quartier ou dans un douar, chargé d'exécuter les ordres des autorités, d'applanir les différends entre les habitants et de veiller à leur moralité. Chef  de quartier en tenue traditionnelle



[État des données: avancé]
Citation(s)Référence(s)
La photo montre un chef de quartier portant une djellaba en laine.1946, Y. Sicot, La laine, p. 64.

[autres textes écrits]
Un notable particulièrement malveillant avait demandé au chef de quartier d'aller écouter les histoires d'Abdallah parce qu'il y découvrait des critiques et des allusions contre le Maghzen bien aimé.1954/1978, A. Sefrioui, La boîte à merveilles, p. 57.

[littérature]
Quant aux autres, les plus mauvais, il les nomma séance tenante chefs de quartier, fit approuver sa décision par ce qui restait d'anciens.1982, D. Chraïbi, La mère du printemps, p. 109.

[littérature]
Les chefs du quartier devaient en outre assurer le bon ordre dans leur quartier, veiller à sa propreté et à sa moralité.1987, R. Le Tourneau, Fès avant le protectorat, p. 218.

[études scientifiques]
Commentaire linguistique
Expression vieillie, peu utilisée mais comprise du plus grand nombre de francophones.
Synonyme(s)
mokadem; mokadem du quartier;
Renvoi(s) onomasiologique(s)
agent d'autorité; aide-m'kadem; amghar; caïd; chef de quartier; cheikh; cheikh des mokadems; derb; gouverneur; hay; khalifa; makhzen; mohtasseb; mokadem; mokadem du quartier; mokataâ; mokhazni; pacha; supercaïd; wali;
Origine
Calque de l'arabe dialectal.
Français de référence
Réalité propre
Emploi qui réfère à une réalité propre au pays ou à la région de la variété de français, ou qui en provient.
#MA-411469