Maroc vizir 01.
3 citations
Commentaires
Renvois
Histoire
Francophonie
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
VedetteDéfinition
grand vizir (loc. nom.)

(Terme vieilli) Autrefois, premier ministre du sultan.



[État des données: avancé]
Citation(s)Référence(s)
Pour affaiblir l'opposition du sultan et des nationalistes à ces "réformes", une première série de décisions, visant en apparence à accroitre la participation des Marocains au gouvernement du pays, est imposée au sultan: désignation de délégués du grand visir adjoints aux directeurs techniques [...]. 1968, J. Brignon et alii, Histoire du Maroc, p. 401.

[études scientifiques]
Il fut d'abord nommé vizir puis grand vizir.1991, L'Opinion, 5 octobre.

[presse, journaux, périodiques]
Le grand vizir [...], après s'être assuré de l'agrément du Commissaire résident général de la République Française au Maroc [...], l'arrêta.1996, Le Matin du Sahara, 3 mars.

[presse, journaux, périodiques]
Commentaire linguistique
Terme vieilli, peu utilisé mais compris du plus grand nombre de francophones.
Dérivé(s), composé(s) et mot(s) de même famille
vizir; vizirat; viziriel, elle;
Renvoi(s) onomasiologique(s)
amir-al-mouminine; émir; émir des croyants; grand vizir; khalife; sultan; vizir; vizirat; viziriel, elle;
Origine
Innovation lexématique, syntagmatique, phraséologique à partir de l'arabe.
Historique
Locution hybride composée de grand et du mot d'origine arabe vizir, emprunté par le turc à l'arabe [API], du verbe [API], "porter, être chargé" (cf. F. Nasser). Attesté en français de référence à la fin du XV siècle (voir TLF, RobHis, NasserLex, Lanly p. 73).
Français de référence
Réalité propre
Emploi qui réfère à une réalité propre au pays ou à la région de la variété de français, ou qui en provient.
#MA-414532