Maroc pacha 02.
4 citations
Commentaires
Renvois
Histoire
Francophonie
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
VedetteDéfinition
pacha (n. m.) [API] Cliquez pour entendre la prononciation.

Actuellement, haut fonctionnaire du ministère de l'intérieur, chargé de l'administration d'un district.



[État des données: avancé]
Citation(s)Référence(s)
Il s'avère que les compétences des sous-commissions sont nulles car elles dépendent du bon vouloir du caïd, du pacha et autres auxiliaires de l'autorité.1992, L'Opinion, 25 juin.

[presse, journaux, périodiques]
Ce droit revient également au wali, au gouverneur, au pacha ou au caïd.1993, Libération, 21 avril.

[presse, journaux, périodiques]
Le pacha de la ville a expliqué que le cas ne touche pas seulement le secteur de la santé.1994, Le Matin du Sahara, 31 octobre.

[presse, journaux, périodiques]
Un ouvrier meurt électrocuté, et toute la ville est sous tension à cause de l'humeur d'un pacha.1998, Libération, 18 mars.

[presse, journaux, périodiques]
Commentaire linguistique
Terme employé assez fréquemment jusqu'à cette dernière décennie où il a tendance à être remplacé par le terme gouverneur ou agent d'autorité, correspondant à une réalité administrative récente.
Renvoi(s) onomasiologique(s)
agent d'autorité; amghar; caïd; chef de quartier; cheikh; cheikh des mokadems; gouverneur; khalifa; makhzen; mohtasseb; mokadem; mokadem du quartier; mokhazni; nadir; pacha; supercaïd; wali;
Origine
Emprunt d'un lexème, d'un syntagme, d'une expression (avec son sens) à l'arabo-turc.
Historique
Du turc bassat "chef supérieur de l'armée, gouverneur de province dans l'empire ottaman" passé à l'arabe [API].
Français de référence
Réalité propre
Emploi qui réfère à une réalité propre au pays ou à la région de la variété de français, ou qui en provient.
#MA-511969