Québec truite 05.
2 citations
Renvois
Encyclopédie
Histoire
Francophonie
VedetteDéfinition
truite (grosse ~) (loc. nom.)

Disparu Nom donné au touladi.



[État des données: avancé]
Variante(s) graphique(s)
Voir sens 01.
Citation(s)Référence(s)
Des grosses Truittes. Cet espece de poisson ne se trouve q[ue] dans les grands lacs et a grand eau si bien q[ue] pour les prendre il faut parler de jetter des lignes ou des rées [= rets] a plus de 15 a [...] 20 brasses d'eau et communement plus profond. Ce poisson est admirable p[a]r sa grosseur qui est prodigieuse; il y en a qui sont monstreueses, et qui ont la teste si grosse et la geule si large qu'elles avaleroint des enfans de 3 ou 4 mois. 1675 env., L. Nicolas, «Traitté des poissons», ANC, ms. 12223, fo [84vo].

[archives et textes anciens]
La grosse truite, salmo namegons [aujourd'hui Salvelinus namaycush], est un magnifique poisson. Au Grand Lac des Esclaves son poids ordinaire varie de vingt à quarante livres. 1869, A. A. Taché, Esquisse sur le nord-ouest de l'Amérique, p. 143.

[études scientifiques]
Dérivé(s), composé(s) et mot(s) de même famille
truite; truitelle
Renvoi(s) onomasiologique(s)
achigan; anguille; arctic char; barbeau; barbotte; barbottine; barbue; camus; capelan; carpe; crapet; doré; dorin; goberge; goujon; haddock; loche; malachigan; maskinongé; maskinongé-tigre; méné; morue; musky; ouananiche; perchaude; perche; poisson; poulamon; sardine; sole; touladi; truite; truitelle
Données encyclopédiques
Voir sens 01.
Origine
Innovation lexématique, syntagmatique, phraséologique à partir du français du Québec.
Historique
De 1675 environ à 1869 (voir citations).
Français de référence
Réalité propre
Emploi qui réfère à une réalité propre au pays ou à la région de la variété de français, ou qui en provient.
#QU-517480