Suisse gerle 01.
4 citations
Renvois
Géolinguistique
Histoire
Francophonie
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
VedetteDéfinition
gerle (n. f.) [API]

Région. Cuve servant au transport de la vendange, ronde et évasée à la base; on la transporte en passant un bâton dans des orifices pratiqués dans deux douves prolongées et diamétralement opposées.

Vider le contenu d'une gerle dans le pressoir.

[État des données: avancé]
Citation(s)Référence(s)
On vendange encore à La Neuveville dans les gerles, ces sortes de grandes seilles de bois tronconiques; deux douves, opposées sur un même diamètre, se prolongent vers le haut d'une vingtaine de centimètres et sont percées d'un trou qui permet le passage de la grande perche de bois avec laquelle on soulèvera la gerle à son arrivée au pressoir pour la vider. Après leur cueillette, les raisins sont foulés soit par un fouloir mécanique constitué par deux cylindres crénelés de bois qui écrasent grossièrement les grappes, soit encore par le grand pilon, manié d'un bras alerte par le responsable du char de vendange qui écrase, au fond des gerles et au fur et à mesure de leur remplissage, les grains dorés ou violets. 1975, J. Montandon, Le Jura à table, p. 144.

[littérature]
On imagine encore trop souvent la cave du vigneron comme un endroit sombre, poussiéreux, où traînent des outils et des machines rouillées, où les gerles et les caissettes sont entassées un peu partout. 1976, L'Express, 6 avril, p. 15.

[presse, journaux, périodiques]
L'étalonnage des gerles aura lieu le mardi 21 septembre 1976 à la fontaine de la Cure. Aucune gerle ne sera étalonnée après cette date. 1976, Feuille d'Annonces du district de Boudry, 17 septembre.

[presse, journaux, périodiques]
Ce bois [le sapin rouge] est d'une telle finesse que pendant des siècles La Vallée a fabriqué des brantes pour Lavaux, des gerles pour Neuchâtel, des seilles, des bossettes. 1977, M. Chappaz, La Haute Route du Jura, p. 149.

[littérature]
Renvoi(s) onomasiologique(s)
bo(u)ille; bosse; bossette; brante; brantée; cacolet; caisse; channe; fuste; seille; seillon; seillot; vase
Répartition
  • s02 - Vaud
  • s06 - Neuchâtel
  • s07 - Berne
  • s09 - + Franche-Comté
  • s10 - + Savoie
Historique
Premières attestations : gilles (vers 1200, VD); gerla, jerla (lat. méd., vers 1229, VD); dialectalisme (v. GPSR). À l'époque contemporaine, le mot est aussi attesté en fr. rég. de France, où il désigne divers types de récipients (voir Francophonie). — «grand vase de bois pour la lessive» MolardLyon 1803; GuilleNeuch 1829-32; «corbeille ronde et peu profonde pour les légumes» HumbGen 1852 s.v. gerle; «cuve» HumbGen 1852 s.v. jerle; «mesure de capacité» GrangFrib 1864; «petit tonneau pour transporter le raisin» Bridel 1866 s.v. djerla; «cuvier ou grand seau servant au transport de la vendange» BonNeuch 1867; «Savoie, Suisse romande : ustensile de bois où l'on foule les raisins dans la vigne même, pour les verser ensuite dans les cuves» LittréSuppl 1877; Gdf 4, 265c; «cuvier pour la lessive» PuitspeluLyon 1894; «en différentes régions de France, sorte de grand cuvier en bois» Lar 1901; «cuvier» ConstDésSav 1902, p. 206b (Albertville); «grand seau en bois» ConstDésSav 1902, p. 141b (Annecy); «cuvier, baquet» VachetLyon 1907; WisslerVolk 1909; «cuve destinée à recevoir le raisin que la bossette amène de la vigne» OdinBlonay 1910; Pier, PierSuppl; «sorte de grand cuvier en bois [dialectal]» Lar 1930; FEW 4, 123b, [API] 1 a; SalmonVigne 1976; TLF; «cuvier à vendange» TuaillonVourey 1983; «régional (encore usité en Suisse)» GR 1985; «cuve à vin» GermiLucciGap 1985; «cuve de dimensions moyennes» MartinPellMeyrieu 1987; GassmannVully 1989; GPSR 5, 1092a-1094b s.v. dzírla; «cuve à vendange» ColinParlComt 1992; «cuveau placé sous le bec du pressoir pour recevoir le vin qui en coule» VurpasMichelBeauj 1992; «grand récipient en bois pour le lait» BoisgontierMidiPyr 1992; «grand cuveau (pour la lessive); hotte en bois, cuveau servant à transporter le raisin» GagnySavoie 1993; «cuvier pour la lessive» VurpasLyonnais 1993; «cuve pour le transport de la vendange» BlancRouatVill 1993; «baquet à lessive» SalmonLyon 1995; DSR 1999.
Étymon du FEW
gerulus
Francophonie
Commentaire(s) intrazone
FRANCE: À l'époque contemporaine, le mot est aussi attesté en fr. rég. de France, où il désigne divers types de récipients (essentiellement pour la vendange – Franche-Comté, Savoie, Hautes-Alpes, Isère, Beaujolais – mais aussi pour la lessive ou pour le lait; v. bibliographie).
#SU-16355