Maroc chraâ 01.
2 citations
Commentaires
Renvois
Histoire
Francophonie
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
VedetteDéfinition
chraâ (n. m.) [API] Cliquez pour entendre la prononciation.

[API] n'est pas le e ouvert mais correspond à un phonème consonantique de l'arabe.
Justice islamique traitant des affaires relevant du droit musulman.



[État des données: avancé]
Citation(s)Référence(s)
S.M. Le Roi Hassan II a exprimé son indignation et sa désapprobation des actes de vandalisme et de pillage commis par les autorités d'occupation israélienne dans l'enceinte du tribunal de chraâ à la maison des oumanas.1994, Le Matin du Sahara, 3 novembre.

[presse, journaux, périodiques]
Cette volonté de lier l'évolution du statut de la femme à celle de la moudawana, texte dont l'origine est le chraa, montre de la part des marcheurs de Rabat cette volonté de ne pas laisser le terrain du débat religieux vacant. 2000, Le Journal, 18-24 février.

[presse, journaux, périodiques]
Commentaire linguistique
Terme employé assez fréquemment par les moyens scolarisés et les intellectuels.
Dérivé(s), composé(s) et mot(s) de même famille
charaïque; chariâ;
Synonyme(s)
chariâ;
Renvoi(s) onomasiologique(s)
adl; adoules; cadi; chariâ; chikaya; chraâ; fetwa; fikh; ijtihad; mufti;
Origine
Emprunt d'un lexème, d'un syntagme, d'une expression (avec son sens) à l'arabe dialectal.
Français de référence
Réalité propre
Emploi qui réfère à une réalité propre au pays ou à la région de la variété de français, ou qui en provient.
Francophonie
Commentaire(s) intrazone
Terme employé par l'ensemble des locuteurs francophones du Maghreb.
#MA-20372