Québec mitaine#1 13.
3 citations
Renvois
Histoire
VedetteDéfinition
mitaine (n. f.) [API] Cliquez pour entendre la prononciation.

Fig., péjor. Personne qui manque de caractère, qui fait preuve de lâcheté, qui se laisse facilement influencer; personne sans énergie, sans combativité.

Être une mitaine, (par renforcement) une mitaine pas de pouce. (Comme terme d'insulte). Espèce de mitaine. Traiter qqn de mitaine. - (En fonction attribut, avec valeur d'adj.). Être pas mal mitaine.

[État des données: avancé]
Citation(s)Référence(s)
On fait l'élog' de nos grands pères dans des discours patriotards. J'crois qu'si les vieux r'venaient su' terre. Y nous flanqu'raient leu pied quequ' part. On est tout un peupl' de mitaines; on s'laiss' m'ner par le bout du nez. On veut mêm' pas s'donner la peine de défendr' c'qui nous ont donné.1932, J. Narrache, Quand j'parl' tout seul, p. 91-92 (poème).

[littérature]
La famille a désigné, pour effectuer la collecte au service [funèbre], Adrien pis son cousin Robert, un gars plutôt mitaine, plutôt quécaille, un flanc-mou. 1974, J.-M. Poupart, C'est pas donné à tout le monde d'avoir une belle mort, p.124.

[littérature]
«Je réagirais comme lui si j'avais perdu mais il n'est pas une mitaine et il va se replacer.» C'est ainsi que le nouveau chef du Crédit social [...] voit les choses au lendemain du congrès au leadership qui l'a porté au pouvoir avec 610 voix des 1,252 délégués présents.1976, Le Soleil, 9 nov., p. C1.

[presse, journaux, périodiques]
Dérivé(s), composé(s) et mot(s) de même famille
emmitainer
Origine
Maintien d'un sens des parlers régionaux de France.
Historique
Depuis 1932. Relevé dans le parler franc-comtois (v. FEW mit- 6-2, 177a).
Étymon du FEW
mit-
#QU-380