Québec coureur de bois ou coureur des bois 05.
1 citation
Renvois
Histoire
Francophonie
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
VedetteDéfinition
coureur de bois (n. m.) [API] Cliquez pour entendre la prononciation.

(Par extension; chez les historiens). Explorateur, interprète, agent de liaison (entre les nations amérindiennes et les autorités coloniales) dont les activités le conduisent à adopter plus ou moins le mode de vie amérindien et à acquérir une grande familiarité avec la vie en forêt.



[État des données: avancé]
Variante(s) graphique(s)
1. coureur-de-bois (parfois, de la fin du XIXe s. jusqu'au milieu du XXe. 2. coureur des bois (rare avant le milieu du XIXe s., de plus en plus courante à partir de cette époque, notamment dans la littérature).
Variante(s) phonétique(s)
[API] 
Citation(s)Référence(s)
Nicolet sut se le faire indiquer [le chemin], et peut-être fut-il guidé par ces peuples eux-mêmes dans un voyage qui promettait aux Indiens une suite de rapports avantageux avec les compatriotes du hardi coureur de bois. 1876, B. Sulte, Mélanges d'histoire et de littérature, p. 429.

[études scientifiques]
Renvoi(s) onomasiologique(s)
volontaire; voyageur
Origine
Innovation sémantique à partir du français du Québec.
Historique
Pour l'origine de la forme, voir sens 01. – Depuis 1876.
Français de référence
Réalité propre
Emploi qui réfère à une réalité propre au pays ou à la région de la variété de français, ou qui en provient.
#QU-400665