Québec sauvage 13.
1 citation
Renvois
Histoire
VedetteDéfinition
sauvage (s'asseoir à la ~) (loc. verb.)

De nos jours, le mot prend la majuscule à l'initiale quand il est employé comme substantif désignant une personne (un Amérindien), mais l'usage a fluctué constamment depuis le XVIIe s., compte tenu notamment de la valeur générique que peut prendre le mot (on remarque souvent, à cet égard, que sauvage s'écrit avec la minuscule à l'initiale alors qu'Indien prend la majuscule dans les contextes où les deux appellations se côtoient).
Vieilli S'asseoir sur ses talons, les jambes repliées.



[État des données: avancé]
Variante(s) polymorphique(s)
s'asseoir en Sauvage
Variante(s) graphique(s)
sauvaige, saulvaige (au XVIe s.)
Citation(s)Référence(s)
Revenue en haut [de la pente enneigée] avec ses compagnes essouflées [sic] et rieuses, elle [la jeune fille] dit, comprenant soudain notre muet désir : «Embarquons les petits pour une fois ?» Nos yeux durent devenir pleins d'eau, et sans plus nous faire prier nous sautâmes sur la traîne. On nous fît asseoir en sauvage, les jambes repliées, et serrer de nos petites mains les cordes latérales.1916, M. LeNormand, Autour de la maison, p. 116.

[littérature]
Dérivé(s), composé(s) et mot(s) de même famille
sauvage; sauvageon, onne; sauvage rouge; sauvagesse; sauvagiste
Synonyme(s)
s'asseoir à l'indienne
Renvoi(s) onomasiologique(s)
abénaquis, ise; abitibien, ienne; agnier; agnieronnon; algique; algonquien, ienne; algonquin, ine; amérindien, ienne; attikamègue; attikamek; bande#2; cri, crie; Cristinaux; esquimau, aude; huron, onne; huron-Wendat; Ignierhonon; indien, ienne; innu, ue; inuit; iroquoien, ienne; iroquois, oise; iroquoisien, ienne; malécite; micmac, aque; mohawk; montagnais, aise; montagnais-naskapi; Montagnard; naskapi, ie; non-Indien; Poissons blancs; sauvage; Sauvage rouge; sauvageon, onne; sauvagesse; souriquois, oise; tête-de-Boule
Historique
Pour l'origine de la forme, voir sens 01.
#QU-408278