Québec indien, ienne 16.
2 citations
Renvois
Histoire
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
VedetteDéfinition
indienne (s'asseoir à l'~) (loc. verb.) Cliquez pour entendre la prononciation.

Vieilli S'asseoir sur ses talons, les jambes repliées.



[État des données: avancé]
Variante(s) polymorphique(s)
s'asseoir en Indien
Citation(s)Référence(s)
La réunion eut lieu au centre d'une prairie que l'on avait recouverte de nattes de joncs et de peaux d'ours. Cinq cent vieillards et chefs, assis à l'indienne, se pressaient autour du jésuite. 1933, A. Grandbois, Né à Québec..., p. 208-209.

[littérature]
La question restait la même, la seule importante. Elle retentit toute la journée dans le village des huttes : – Qui a tué Ayallik ? Toi ? Ou alors toi ? [.../] Assis à l'indienne, jambes repliées sous lui, le sol de mousse pour fauteuil, Henderson les interrogea tous. En vain.1958, Y. Thériault, Agaguk, p. 184-185.

[littérature]
Dérivé(s), composé(s) et mot(s) de même famille
amérindianisation; amérindianiser; amérindianisme; amérindianiste; amérindianité; amérindianyme; amérindien, ienne; indianisation; indianiser; indianisme; indianité; indianologie; indianologue; indien; non-indien
Synonyme(s)
s'asseoir à la sauvage
Renvoi(s) onomasiologique(s)
abénaquis, ise; abitibien, ienne; agnier; agnieronnon; algique; algonquien, ienne; algonquin, ine; amérindien, ienne; attikamègue; attikamek; bande#2; cri, crie; Cristinaux; esquimau, aude; huron, onne; huron-Wendat; Ignierhonon; indien, ienne; innu, ue; inuit; iroquoien, ienne; iroquois, oise; iroquoisien, ienne; malécite; micmac, aque; mohawk; montagnais, aise; montagnais-naskapi; Montagnard; naskapi, ie; non-Indien; Poissons blancs; sauvage; Sauvage rouge; sauvageon, onne; sauvagesse; souriquois, oise; tête-de-Boule
Historique
Pour l'origine de la forme, voir sens 01. – Le passage du sens vieilli au sens courant (voir sens 17. s'explique par un changement de référence : le premier fait allusion à une manière de s'asseoir typique de certains groupes amérindiens, dont ceux du Québec (v. par exemple J. Fortin, Coup d'œil sur le monde merveilleux des Montagnais de la Côte-Nord, 3e éd., 1993, p. 29), tandis que le second renvoie à celle qu'on peut observer chez d'autres groupes, dont ceux des westerns américains.
#QU-410821