Histoire
Francophonie
Maroc chérif 02.
6 citations
Commentaires
Renvois
Encyclopédie
Histoire
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
VedetteDéfinition
chérif (n. m.) [API] Cliquez pour entendre la prononciation.

Au féminin chérifa. Au pluriel, cherif et chérifa prennent aussi bien la forme du pluriel français que le pluriel emprunté à l'arabe, combiné ou non au s du pluriel français (voir variantes graphiques)
Titre honorifique accordé à une personne reconnue pour sa grande piété; cette appellation confère respectabilité et considération.



[État des données: avancé]
Variante(s) graphique(s)
(masculin singulier.) ch'rif (féminin singulier) chrifa; chrifia (masculin pluriel) chérifs; chorfa; chorfas (féminin pluriel) chérifas; chérifate; chérifates
Variante(s) phonétique(s)
[API] 
Citation(s)Référence(s)
Ils sont allés consulter une voyante, une chérifa qui leur a été indiquée par une tante.1992, L'Opinion, 26 mars.

[presse, journaux, périodiques]
Ce n'est que le lendemain que j'ai rencontré une chérifa qui m'a prescrit des plantes à faire brûler dans un brasier.1994, Libération, 12 mars.

[presse, journaux, périodiques]
Le pauvre pigeon, s'apercevant que le "saint homme" a dit vrai, est alors prêt à être plumé. Il consent à payer au ch'rif le prix de sa baraka, des amulettes et autres talismans qui lui sont remis pour attirer le bien et chasser le mal.1995, L'Opinion, 13 mai.

[presse, journaux, périodiques]
Le projet de la création de ce dispensaire n'a pas joui de l'agrément du caïdat de Sidi Ayach. Puissent les autorités locales changer d'avis et faciliter la tâche â cette "chrifa".1995, L'Opinion, 12 février.

[presse, journaux, périodiques]
Je suis une chrifia, tous ceux qui travaillent avec moi s'enrichissent vite, mais il me faut un chèque, ma chérie.1995, R. Yacoubi, Ma vie, mon cri, p. 44.

[littérature]
Son père était un homme pieux, un homme charitable, un ch'rif!1996, 13 juin (Conversation).

[source orale]
Commentaire linguistique
Terme employé fréquemment par l'ensemble des locuteurs francophones.
Renvoi(s) onomasiologique(s)
baraka, cheikh; chérif; chouafa; fquih; fquih; lalla; sidi;
Données encyclopédiques
Le terme chérifa tend à désigner une chouafa respectée pour sa baraka, ses savoirs occultes.
Origine
Emprunt d'un lexème, d'un syntagme, d'une expression (avec son sens) à l'arabe dialectal.
Français de référence
Réalité propre
Emploi qui réfère à une réalité propre au pays ou à la région de la variété de français, ou qui en provient.
#MA-411482