Maroc guichard, e 01.
2 citations
Commentaires
Renvois
Histoire
Francophonie
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
VedetteDéfinition
guichard, e (n. ou adj.) [API] Cliquez pour entendre la prononciation.

Descendant des tribus auxquelles le sultan octroyait des terres en échange d'un service militaire.



[État des données: avancé]
Citation(s)Référence(s)
Des droits de jouissance et d'usufruit avec promesse de propriétarisation ont été accordés aux guichards.1996, L'Opinion, 26 août.

[presse, journaux, périodiques]
Enfin les autorités locales persistent et signent: elles désignent, officiellement et séance tenante, trois personnes sur cinq pour représenter les guichards au Ministère de l'Intérieur pour un objet non encore défini.1996, L'Opinion, 2 décembre.

[presse, journaux, périodiques]
Commentaire linguistique
Terme spécialisé, employé à l'écrit surtout par les intellectuels.
Dérivé(s), composé(s) et mot(s) de même famille
guich;
Renvoi(s) onomasiologique(s)
domaine makhzen; goum; guich; guich; mokhazni; tabor;
Origine
Innovation lexématique, syntagmatique, phraséologique à partir du français du Maroc.
Historique
Terme hybride dérivé du mot du français du Maroc guich + suffixe ard.
Français de référence
Réalité propre
Emploi qui réfère à une réalité propre au pays ou à la région de la variété de français, ou qui en provient.
#MA-414544