Maroc makhzen 02.
8 citations
Commentaires
Renvois
Histoire
Francophonie
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
VedetteDéfinition
makhzen (n. m.) [API] Cliquez pour entendre la prononciation.

Actuellement État, Pouvoir, Autorités politiques, Administration centrale marocaine.



[État des données: avancé]
Variante(s) graphique(s)
maghzan; maghzen
Variante(s) phonétique(s)
[API]  Cliquez pour entendre la prononciation.
Citation(s)Référence(s)
Qu'Allah te bénisse, ma fille! Quand tu seras grande, je te trouverai une place dans le Makhzen. 1986, A. Serhane, Les enfants des rues étroites, p. 71.

[littérature]
Le makhzen appartient au vécu social comme un système de représentation de pouvoir.1994, Maroc Hebdo, 4 février.

[presse, journaux, périodiques]
Le Marocain moyen est, en effet, peu disposé à aller en justice contre le makhzen.1994, Libération, 7 mars.

[presse, journaux, périodiques]
Sa Majesté le Roi avait reçu officiellement la délégation venue lui remettre un exemplaire du Manifeste dans la salle du trône, en présence des hauts dignitaires du Maghzen.1995, Al Bayane, 11 janvier.

[presse, journaux, périodiques]
Rappelons à cet effet que l'OMDH a été amenée récemment à dénoncer vigoureusement des pratiques policières archaïques totalement illégales consistant à traîner de force, dans les rues de certains quartiers, deux citoyens suspectés d'avoir commis des délits ou infractions en les obligeant à se dénoncer, à se repentir publiquement et à clamer l'omnipotence du «maghzen» 1995, Le Matin du Sahara, 16 juillet.

[presse, journaux, périodiques]
Notre État fort, centralisé, notre makhzen omnipuissant permettent-ils d'alléger et de faire bouger «le mammouth» pour reprendre un mot qui a fait fureur.1998, Libération, 5 mai.

[presse, journaux, périodiques]
Créer un parti veut dire dans la logique du makhzen rentrer dans un jeu politique qui tient de la figuration et du faire-valoir. 2000, L'Opinion, 3 avril.

[presse, journaux, périodiques]
La nostalgie d'un makhzen dominateur [...] sera d'autant plus forte que l'ouverture, au demeurant indéniable, du pays crée une incertitude insupportable pour certains. 2000, Le Journal, 19-25 février.

[presse, journaux, périodiques]
Commentaire linguistique
Terme employé fréquemment par l'ensemble des locuteurs francophones. Quoique attesté dans les dictionnaires français makhzen est d'un usage beaucoup plus répandu au Maroc qu'en France.
Dérivé(s), composé(s) et mot(s) de même famille
bled makhzan, démakhzanisation; démakhzaniser; makhzénien, ienne; mokhazni;
Renvoi(s) onomasiologique(s)
agent d'autorité; aide-m'kadem; amghar; awaks; caïd; chef de quartier; cheikh; cheikh des mokadems; gouverneur; hisba; khalifa; makhzen; mohtasseb; mokadem; mokadem du quartier; mokhazni; nadir; pacha; supercaïd; wali;
Origine
Emprunt d'un lexème, d'un syntagme, d'une expression (avec son sens) à l'arabe.
Historique
De l'arabe [API], littéralement "lieu de dépôt des marchandises". Attesté en français de référence dans la deuxième moitié du XIXe siècle (voir FEW, 19, p.114-115, TLF, Littré 1863, Besch. 1887, Larousse 1907, NasserLex et Lanly, p. 74, 112, 121.).
Étymon du FEW
mahzan
Français de référence
Réalité propre
Emploi qui réfère à une réalité propre au pays ou à la région de la variété de français, ou qui en provient.
#MA-511835