Québec bonjourer 01.
1 citation
Commentaires
Renvois
Histoire
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
VedetteDéfinition
bonjourer (v. trans.)

Vieux Saluer (qqn), dire bonjour à (qqn).

Bonjourer le voisin.

[État des données: avancé]
Citation(s)Référence(s)
Sa sœur, me dit mon père, est gênée, ce qui s'appelle gênée, quand on dit gênée. [...] Il faut que tu la voies. Elle fond, quand on la bonjoure en passant, et si on s'arrête pour engager la conversation, elle rentre sous terre, ou va se cacher derrière les bâtiments. 1955, F. Leclerc, Moi, mes souliers..., p. 75.

[littérature]
Commentaire linguistique
Paraît avoir été bien connu dans la première moitié du XXe s. (attesté dans diverses sources).
Dérivé(s), composé(s) et mot(s) de même famille
bonjour
Origine
Innovation lexématique, syntagmatique, phraséologique à partir du français de référence.
Historique
Depuis 1917, dans un emploi figuré, chez G. Bouchard, Premières semailles, p. 51 : le «Père Louison», un vétéran de la glèbe [...] plus empressé que le soleil pour bonjourer les champs. Semble être une innovation québécoise.
#QU-516889