Québec balle-molle 01.
3 citations
Histoire
Francophonie
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
VedetteDéfinition
balle-molle (n. f.) [API]

Souvent écrit sans trait d'union.
Sport semblable au baseball, mais où la balle, plus grosse et moins dure, atteint une moins grande vitesse.

Jouer à la balle-molle. Une partie de balle-molle. Un tournoi de balle-molle. Une ligue de balle-molle masculine, féminine. Un club, une équipe de balle-molle. Un terrain de balle-molle. (Par ellipse, surtout dans la langue orale). Jouer à la balle. Un tournoi de balle.

[État des données: avancé]
Citation(s)Référence(s)
La direction du club de balle-molle Sauvé s'est assuré les services de Frank Parent, rapide arrêt-court, Albert Gagnon, voltigeur de gauche et de Eddy Bervaldi, lanceur. 1930, La Presse, 11 mars, p. 22.

[presse, journaux, périodiques]
Quand tout allait pour le mieux à l'heure de la récréation dans la grande cour de l'école, les enfants s'amusant à la balle molle, aux barres, dans les balançoires ou simplement à courir en liberté, il nous arrivait, les maîtresses des petites classes, [...] de nous divertir presque autant que nos enfants. 1977, G. Roy, Ces enfants de ma vie, p. 63.

[littérature]
Il y a quelques années, on retrouvait sur le versant nord du boulevard Laurier, à proximité des résidences, un terrain de balle-molle. Il s'est joué à cet endroit des matchs épiques, avec plongées spectaculaires dans la garnotte et autres salissages de fond de culotte, vous avez pas idée. Le terrain de balle n'existe plus. [...] On en a plutôt fait un beau grand stationnement. 2004, N. Provencher, dans Le Soleil, 21 février, p. D3.

[presse, journaux, périodiques]
Origine
Calque de l'anglais nord-américain.
Historique
Depuis 1930. Calque de l'anglais nord-américain soft ball (Mathews, Gage 1997, Nelson 1997; v. aussi DictCan qui cite un ex. de 1927).
Français de référence
Réalité propre
Emploi qui réfère à une réalité propre au pays ou à la région de la variété de français, ou qui en provient.
#QU-517155