France chocolatine 01.
3 citations
Commentaires
Géolinguistique
Histoire
Francophonie
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre
VedetteDéfinition
chocolatine (n. f.)

Petite pâtisserie de pâte feuilletée (ou parfois briochée), roulée autour d'un bâtonnet de chocolat qui fond à la cuisson.



[État des données: avancé]
Citation(s)Référence(s)
Le petit pain au chocolat n'est bon que tout frais et encore tiède, car dès qu'il refroidit, le chocolat durcit et l'ensemble perd beaucoup de son charme. Il porte aussi le nom de «chocolatine».1982, La Table & ma cuisine, nº 46, janvier, p. 19.

[presse, journaux, périodiques]
Ce n'est que des chocolatines, des petits pains au chocolat, que j'ai.1998, Montpellier, patron du Carpe diem, env. 50 ans.

[enquêtes]
En fait, la boulangerie ne possédait pas de vitrine et s'ouvrait directement sur la rue par un large présentoir en verre dans lequel [...] s'alignaient tartelettes de toutes sortes, croissants ou chocolatines.1999, P. Dessaint, Du bruit sous le silence, p. 29.

[littérature]
Commentaire linguistique
Le mot semble être en cours de dérégionalisation.
Répartition
  • Languedoc
    Hérault, Ariège, Haute-Garonne.
  • Auvergne/Limousin
    Cantal, Corrèze.
  • Aquitaine
    Lot-et-Garonne, Gers, Hautes-Pyrénées, Pyrénées-Atlantiques, Landes, Gironde.
Origine
Innovation lexématique, syntagmatique, phraséologique à partir du français de référence.
Historique
Formé sur le français moderne chocolat "substance alimentaire à base de fèves de cacao", à l'aide du suffixe -ine. Tout porte à croire que chocolatine est une innovation récente du français du Sud-Ouest dont le mot est caractéristique. DRF; manque FEW 20, 63b; manque TLF.
Français de référence
Équivalent(s)
pain au chocolat
Francophonie
Renvoi(s) aux autres zones francophones
Connu au Québec.
#FR-517682