Vedette

varan (n. m.)

Définition

(Varanus niloticus ou varanus exantematicus) Reptile saurien.
[État des données: en cours]
Citation(s) Référence(s)
Quant aux crocodiles et varans, ils se raréfient de plus en plus.
1984, Régner, in P. Vennetier et alii, Atlas de la République centrafricaine, p. 18.
[études scientifiques]
Ils dérangeaient au passage de grands varans qui froissaient les herbes d'eau de leur fuite ondulante.
1990, G. Fleury, Koumbala. Bataille pour un paradis, p. 129.
[littérature]
Une trentaine de peaux de varan complétaient le butin des braconniers. Matthieu découvrit parmi les tristes trophées cinq peaux magnifiques qui dépassaient largement les cinq mètres.
1990, G. Fleury, Koumbala. Bataille pour un paradis, p. 266.
[littérature]
La honte tue le varan (proverbe gbaya).
1991, E-lè sôngô, 17mai.
[presse, journaux, périodiques]

Commentaires

Assez fréquent. Employé par les locuteurs ayant eu une longue scolarité dits lettrés.

Synonyme(s)

Français de référence

Réalité propre
Emploi qui réfère à une réalité propre au pays ou à la région de la variété de français, ou qui en provient.

Francophonie

Commentaire(s) intrazone
Attesté au Bénin, au Burkina Faso (ancienne Haute-Volta), en Côte d'Ivoire, au Mali, au Niger, au Sénégal et au Togo. (Selon IFA, 1983; S. Lafage, 2003; Equipe IFA-Sénégal G. N'Diaye-Corréard et alii, 2006). Le terme est également en usage au Congo (Brazzaville) (A. Queffélec, A. Niangouna, 1990), au Gabon (K. Boucher, S. Lafage, 2000) et au Tchad (Ng. Ndjérassem, 2005). Selon les régions, l'on distingue le varan d'eau (Voir S. Lafage, 2003), le varan des sables ou encore le varan du Nil. (Voir Ng. Ndjérassem, 2005).
CE: 10452