Vedette

aïta (adv.)
Cette expression peut être considérée comme un substitut de phrase.

Définition

Sociolectal populaire, ethnolectal notamment polynésien et kanak. Il n'y en a pas, ou : Il n'y en a plus (avec en anaphorique; voir aussi l'emploi suivi d'un complément).
-Donne une cigarette -Aïta. [=Il n'y en a plus]
[État des données: avancé]
Citation(s) Référence(s)
Astiquer = (...) rouer de coups ... (...) Ah oua! = ah bon? non! ... (...) Aïta = il n'y a plus (...)
2010, Lôngage à nouzautes en Nouvelle-Calédonie..., texte sur un set de table vendu dans une boutique de souvenirs, Nouméa.
[autres textes écrits]
Astiquer = (...) rouer de coups ... (...) Ah oua! = ah bon? non! ... (...) Aïta = il n'y a plus (...)
2010, Lôngage à nouzautes en Nouvelle-Calédonie..., texte sur un set de table vendu dans une boutique de souvenirs, Nouméa.
[autres textes écrits]

Commentaires

1. Emploi assez courant : une partie des locuteurs (au plus 50%) connaît et emploie ce mot (enquêtes linguistiques 1990-2005, C. Pauleau). 2. Dans les boutiques de souvenirs, cette expression figure comme citation emblématique, inscrite dans des textes rassemblant diverses expressions du pays, avec le titre Lôngage ] à nouzautes (textes sur des cartes postales -1992, des sets de table -2010) -C. Pauleau, enquêtes linguistiques.

Synonyme(s)

(A. cour.) Yanna, Pé a keu (laï)

Origine

Innovation sémantique langues polynésiennes

Historique

Le mot tahitien 'aita signifie "non" (Lemaître, 1986).

Bilan métalinguistique

Lemaître, 1986.
NC: 14256