Vedette

pains (partir, se vendre, etc., comme des petits ~ chauds) (loc. verb.)

Définition

(Dans une comparaison, en parlant de produits de consommation). Partir, se vendre, etc., très rapidement.
[État des données: avancé]

Variante(s) polymorphique(s)

partir, se vendre, etc., comme des pains chauds (plus rarement)
Citation(s) Référence(s)
Les billets s'enlèvent comme des petits pains chauds et on est dès à présent certain que l'assistance sera extrêmement nombreuse.
1913, Le Soleil, 26 mars, p. 3.
[presse, journaux, périodiques]
Un beau spécial, cette semaine Deux belles brosses en poil de chameau Pour le prix d'une! Une vraie aubaine Et pis ça s'vend comme des pains chauds!
1969, Cl. Des Rochers, Sur un radeau d'enfant, p. 174.
[littérature]
La Ville de Montréal s'apprête à ouvrir les pistes cyclables aux adeptes du patin à roulettes alignées. [...] «Il y a actuellement entre 70 000 et 150 000 patineurs sur l'île de Montréal et les patins se vendent comme des petits pains chauds. La Ville n'a pas le choix : elle doit vivre avec cette nouvelle réalité» [...].
1995, La Presse, 12 mai, p. A1.
[presse, journaux, périodiques]
Les fabricants ont su tirer profit de tous les événements marquants des dernières années. C'est ainsi que des cravates représentant des dinosaures se sont vendues comme des petits pains chauds l'an dernier après la sortie du film Le parc jurassique.
1995, Le Soleil, 18 juin, p. B3.
[presse, journaux, périodiques]

Origine

Calque anglais

Historique

Depuis 1913. L'adjectif chaud, qu'on ne retrouve pas dans l'expression correspondante en France (attestée depuis le XIXe s., v. DunBouq 610), s'explique peut-être par une influence de l'expression anglaise (de même sens) to sell, to go like hot cakes (v. CollinsR 1995, s.v. cake, et Harrap 1985).

Français de référence

Remarque(s)
En France, on dit se vendre, s'enlever comme des petits pains (v. Étymologie/Historique).
#QU-2640