Vedette

bureau de police (loc. nom.)

Définition

Vieux Poste de police.
[État des données: avancé]
Citation(s) Référence(s)
Il avait eu l'intention de reconnaître les lieux, avant d'aller faire sa déposition au bureau de police.
1865, G. Boucher de Boucherville, «Une de perdue, deux de trouvées», dans Revue canadienne, t. 2, p. 211.
[littérature]

Origine

Maintien d'un lexème, d'un syntagme, d'une expression (avec son sens) français ancien

Historique

Depuis 1865. Peut-être d'après l'anglais police office (v. Craigie; v. aussi Webster 1986 qui signale qu'il s'agit d'un usage surtout britannique), mais il n'est pas exclu que cet emploi soit un héritage français. Quelques dictionnaires, surtout du XIXe s., mentionnent bureau de police, lequel est également relevé en Suisse romande (v. Laveaux 1828 et Besch 1847-1892, s.v. police; v. aussi TLF et Harrap 1985; pour la Suisse, v. HadRom). Ces attestations donnent à penser que bureau de police a pu être usité en France au XIXe s. avant d'être concurrencé par poste de police, attesté depuis 1865 (v. RobHist).
QU: 691