Vedette

coppe (n. f.)
[kɔp]

Définition

Vieilli Cuivre; métal de la couleur du cuivre.
De la coppe. Un fil de coppe. Un tuyau en coppe.
[État des données: avancé]

Variante(s) graphique(s)

cope
Citation(s) Référence(s)
Hier soir, à une heure très avancée le prisonnier accompagné de deux compagnons dont il a fourni les noms à la police, après avoir pénétré dans la manufacture[,] mirent de côté, dans le dessein de l'emporter avec eux, une énorme quantité de cuivre et de coppe. Pour mieux pouvoir saisir les objets qu'ils désiraient enlever, les voleurs se donnèrent le spectacle d'une illumination complète de l'établissement.
1900, La Presse, 9 janvier, p. 10.
[presse, journaux, périodiques]
Cottage, boulevard Gouin, 8 chambres, cave cimentée, corniche en coppe; le tout moderne et de 1ère classe.
1920, La Presse, 4 mars, p. 17 (annonce).
[presse, journaux, périodiques]
– Y voulait un cercueil plutôt simple, me demande quoi choisir... – À votre convenance... Mais me trouver dans votre situation à votre place dans vos culottes sauf votre respect, je prendrais ce qu'y a de mieux en pareil cas. [ ... ] De la belle cope épaisse, par exemple. Pour un être cher, pour un père, hen!, on rit pus. [ ... ] Faut pas que les vers pis les bibites le griffent, le tiraillent la première semaine.
1974, J.-M. Poupart, C'est pas donné à tout le monde d'avoir une belle mort, p. 83.
[littérature]

Commentaires

S'entend encore dans le milieu de la construction.

Origine

Emprunt d'un lexème, d'un syntagme, d'une expression (avec son sens) anglais

Historique

Depuis 1900. De l'anglais copper.
QU: 883