Québec  BDLP · Québec

Résultats

3384 fiches
41.
abîmer (s'~) (v. pron.)
[sabime]
Vieilli S'affaiblir, s'épuiser, général. par suite d'un excès de travail.
Québec
42.
abîmer (s'~) (v. pron.)
[sabime]
(Suivi d'un compl. d'objet dir.). Se blesser (un membre), se détériorer (un organe), se ruiner (la santé).
Québec
43.
abîmer qqch. (v. trans.)
[abime]
Vieilli S'en prendre violemment à qqch. par des paroles ou par des écrits.
Québec
44.
abitibien, ienne (adj.)
[abitˢibjẽ, jɛn]
De la région de l'Abitibi.
Québec
45.
Abitibiens (n. pr.)
[abitˢibjẽ, jɛn]
Ethnogr. et rare Nom donné à des Amérindiens de langue algonquienne vivant dans la région du lac Abitibi (appelés plus souvent Abitibis).
Québec
46.
Abitibien, ienne (n. pr.)
[abitˢibjẽ, jɛn]
Personne qui habite, qui est originaire de la région de l'Abitibi.
Québec
47.
abitibien, ienne (adj.)
[abitˢibjẽ, jɛn]
Ethnogr. et rare Qui est relatif à ces Amérindiens.
Québec
48.
aboiteau (n. m.)
[abwato]
En Acadie et dans certaines régions du Bas-Saint-Laurent, digue dressée en bordure de la mer (ou d'une rivière soumise aux variations du niveau de ses eaux) qui, par le moyen d'une vanne à clapets, permet d'assécher les terres marécageuses du littoral en vue de les rendre propres à la culture. - Vanne à clapets dont cette digue est pourvue.
Québec
49.
aboiteau (n. m.)
[abwato]
Étendue de terre asséchée au moyen de cette digue.
Québec
50.
abreuvoir (n. m.)
[abʀœvwɑʀ]
(Emploi critiqué). Dans les lieux publics, distributeur d'eau potable comportant un mécanisme commandant un jet d'eau et qui est général. pourvu d'un système réfrigérant. – Petite fontaine d'eau potable aménagée dans les jardins, les parcs.
Québec
51.
abrié, ée (part. adj.)
[abʀije]
Vieilli Qui est à couvert, qui est protégé (contre le vent, la pluie, les éléments).
Québec
52.
abrié, ée (part. adj.)
[abʀije]
(En parlant d'une chose). Qui est recouvert de qqch. qui protège, dissimule, etc.
Québec
53.
abrié, ée (part. adj.)
[abʀije]
(En parlant d'un animé, d'une partie du corps). Qui est couvert, protégé par une couverture, un drap, etc.
Québec
54.
abrier ou abrier (s'~) (v. trans. ou v. pron.)
[(s)abʀije]
Vieilli Mettre à couvert, abriter (contre le vent, la pluie, les éléments).
Québec
55.
abrier (v. trans.)
[abʀije]
(Parfois employé absol.). Couvrir (qqch.) pour protéger, cacher.
Québec
56.
abrier (v. trans.)
[abʀije]
(Par extension, du sens 01.). Rare Accommoder (un mets) en le couvrant d'une garniture.
Québec
57.
abrier le feu (loc. verb.)
(Par spécialisation, du sens 01.). Couvrir le feu de cendre.
Québec
58.
abrier (v. trans.)
[abʀije]
(Parfois employé absol.). (Avec un sujet inanimé). S'étendre (sur qqch.), avec pour conséquence de cacher à la vue, de recouvrir.
Québec
59.
abrier ou abrier (s'~) (v. trans. ou v. pron.)
[(s)abʀije]
Couvrir, envelopper (une personne, une partie du corps) d'une couverture, d'un drap.
Québec
60.
abrier (v. trans.)
[abʀije]
Litt. (Voir citation).
Québec
61.
abrier (v. trans.)
[abʀije]
Fig., vieux Couvrir d'injures.
Québec
62.
abrier ou abrier (s'~) (v. trans. ou v. pron.)
[(s)abʀije]
Habiller, emmitoufler (qqn).
Québec
63.
abrier (v. trans.)
[abʀije]
Fig. Protéger, défendre, excuser (qqn) en le couvrant de son autorité, de son influence.
Québec
64.
Fig. Se protéger, se défendre, s'excuser en se dissimulant (derrière qqn, qqch.).
Québec
65.
abrier (v. trans.)
[abʀije]
Fig. (Parfois employé absol.). Dissimuler (qqch.), empêcher qu'on prenne connaissance (de qqch.)
Québec
66.
abrier (v. trans.)
[abʀije]
Fig., rare Présenter en enrobant, de manière à adoucir, à mieux faire passer.
Québec
67.
absorbant (coton ~) (loc. nom.)
Vieilli Coton hydrophile.
Québec
68.
abus physique (loc. nom.)
Mauvais traitement à l'égard d'une personne en position d'infériorité (par ex. un enfant, un vieillard), acte par lequel on l'exploite.
Québec
69.
abus sexuel (loc. nom.)
Acte par lequel on exploite l'état d'infériorité d'une personne pour en obtenir des faveurs d'ordre sexuel.
Québec
70.
abusé, ée (n. ou adj.)
(Enfant, adolescent, vieillard) qu'on a abusé.
Québec
71.
abusé, ée (n. ou adj.)
(Enfant, patient, etc.) qui a été abusé.
Québec
72.
abuser (v. trans.)
[abyze]
Profiter de la position de faiblesse physique, de vulnérabilité d'une personne (par ex. un mineur, un vieillard) pour la maltraiter, l'exploiter.
Québec
73.
abuser (v. trans.)
[abyze]
Vieilli Malmener (qqn) en paroles.
Québec
74.
abuser (v. trans.)
[abyze]
Profiter de la position de faiblesse physique, psychologique d'une personne pour l'entraîner à des activités à caractère sexuel.
Québec
75.
abuseur (n. m.)
Personne qui commet un abus physique.
Québec
76.
abuseur (n. m. ou adj.)
(Personne) qui commet un abus sexuel.
Québec
77.
abusif, ive (adj.)
Qui commet un abus physique.
Québec
78.
abusif, ive (adj.)
Qui abuse (un enfant, un patient, etc.).
Québec
79.
abusif, ive (adj.)
Qui a le caractère de l'abus.
Québec
80.
académie (n. f.)
[akademi]
Ancienn., petite institution privée où l'enseignement, assumé par un seul maître, revêtait la forme d'un préceptorat.
Québec